27 réflexions au sujet de « Animal Mystère N°4 »

  1. Ah bah mince alors…
    Si je regarde bien mon horloge, le stand de Strip Science au Festiblog devrait déjà être fermé et il n’y a toujours aucune proposition pour identifier mon animal… On dirait que c’est une défaite par forfait des festivaliers. ça vous laisse donc tout le temps que vous voudrez pour participer!

  2. C’est , je crois un dormidou, de la classe des doudous et autres ninnin, fiffons etc… Celui là semble un peu usagé, il lui manque les yeux mais il peut encore surement servir.Bisous aux Zamoureux

  3. Je déconseille l’utilisation de cet animal comme doudou car il n’est a priori ni très affectueux ni très agréable au toucher. Et puis ça reste compliqué d’aller le chercher au fond de la mer. D’ailleurs moi aussi je dois retourner sous l’eau, cela fait au moins 3 minutes que je n’ai rien écris et mon école doctorale serait très mécontente de me voir respirer autant.

  4. Idixus?! De la famille SNCuf?! Non parce que sa ressemble bien quand même!!

    Ou alors quelque chose de la famille des anémones (vu que t’as dit que sa vivait sous l’eau), mais j’irai pas plus loin!!

  5. Alors oui ça vit sous l’eau, mais ce n’est pas une anémone. Ce n’est pas non plus un Idix MAIS c’est rose tout pareil!

  6. Nope! les nudibranches c’est prévu pour une autre note! Et il faudra donner le nom de l’espèce précise, pas celui du groupe (c’est trop facile sinon).

  7. Même si je ne suis pas convaincu je tente ma chance avec une idée un peu plus sérieuse cette fois: Flabellina affinis
    Ordre Nudibranchia
    Famille Flabellinidae
    Genre Flabellina

  8. Non plus, comme je disais dans le commentaire précédent ce n’est pas un nudibranche. Par contre Flabellina est vraiment une très jolie bestiole. Je la garde dans un coin pour une prochaine note.

  9. Scotoplanes globosa.

    C’est au moins de l’holothuroidea avec ce cercle de tentacules caractéristique.

  10. Oui! C’est bien Scotoplanes globosa, une espèce de concombre de mer des profondeurs appelée aussi « cochon de mer » par les anglophones; peut-être à cause de sa forme ronde et de sa couleur rose qui le font ressembler à une tirelire. Tu gagnes donc le dessin original dédicacé!

  11. Eh oui! Il y a plusieurs lecteurs de haut niveau pour l’identification des bestioles! À l’avenir je pourrai me faire plaisir avec des challenges vraiment ardus (j’en garderai quand même des plus facile pour ceux qui n’ont pas une formation de biologistes). Pour ce qui est de Scotoplanes lui-même, c’est en effet une drôle de bête. Mais le plus étonnant, au delà de son anatomie, c’est sa position phylogénétique. J’ai une chouette idée de note sur le sujet mais je ne pourrai plus rien poster avant d’avoir rendu mon manuscrit de thèse, dans un mois si tout va bien. Souhaitez moi bonne chance, c’est dans les prochaines semaines qu’on verra si j’ai la trempe d’un vrai chercheur ou si mon cadavre partira nourrir les platys, les scotoplanes et les vampires des abysses au fond de l’eau.

  12. Je veux la preuve en photos que ça existe vraiment. Cette créature et son nom ont trop l’air d’avoir été inventés par un biologiste facétieux (ou un thésard en plein crise). Révolte !!!

  13. Loin de moi l’idée de vouloir jeter de l’huile sur la plaie (ni même remuer le couteau dans le feu) mais … est-ce vraiment possible de convoquer tout le monde, soutenir sa thèse et de se faire recaler ? Je pensais que Si on soutient c’est que c’est gagné (c’est gagné, c’est gagné, titititititi, c’est gagné, bip !) et qu’il ne reste plus qu’à connaître la mention ! Non ?

  14. C’est vrai que sauf incident gravissime lors de la soutenance, en principe on obtient son doctorat « à tous les coups ». Le problème c’est qu’avant d’en arriver là, il faut d’abord terminer la rédaction de son manuscrit, le faire relire par des rapporteurs et obtenir leur accord, ainsi que celui de l’école doctorale et de l’université, avant d’être autorisé à soutenir. Et… c’est justement là que je suis, toujours à taper mon front contre mon clavier en espérant que quelque chose de positif (du Shakespeare pourquoi pas) en ressorte.

  15. Ok. Pour détendre l’atmosphère et pour rester dans le domaine culturel (puisque vous évoquez Shakespeare), aviez-vous reconnu la citation précédente : « c’est gagné, c’est gagné, titititi, c’est gagné bip » ??

  16. Non, je me demandais ce que c’était justement. Quant à taper du Shakespeare avec mon front, je faisais moi-même référence aux milliers chimpanzés supposés réécrire les œuvres complètes du dramaturge en tapant sur des milliers de machines à écrire.

  17. Ah ben ça explique pourquoi je n’avais pas saisi. Même petit, ça me faisait déjà flipper les dessin animés ou le personnage laisse des blancs en attendant qu’on lui parle. Je préférai largement regarder ce bon vieux Batman mettre une rouste aux vilains de Gotham.

  18. RaviE de voir que les provocations faciles fonctionnent : jolies photos. Et la bestiole elle-même est assez choupinette, d’ailleurs. Où est le coup fourré ? ça se nourrit des entrailles de trucs morts comme les hagfish ou ça joue avec ses proies des heures avant de les manger ?

  19. Ping : Strip Science au Festiblog: le Compte Rendu | Strip Science

  20. Je ne me risquerais pas à jouer les naturalistes aguerris en essayant de jouer aux devinettes avec vous, sauf à proposer des réponses rigolotes comme celles de A. Pourtant j’adore les énigme.
    Je voulais faire remarquer que 24 pages de ce blog en 7 mois et demi, cela fait une très bonne moyenne pour un thésard sur les dents. Encore bravo pour la qualité des dessins, des textes et du contenu. Bon courage pour la rédaction de ton manuscrit.

  21. Toutes les propositions, même farfelues, sont les bienvenues! Au pire on rigole quelques instants et au mieux on entame une discussion intéressante sur tel ou tel caractère improbable de la bestiole. Pour moi c’est du 100% positif. Concernant les 24 pages de blog, en fait je triche un peu puisque les animaux mystère compte chacun pour deux (la question et la réponse). Du coup, je ne suis personnellement pas très satisfait en terme de quantité, j’aurai aimé faire beaucoup plus et j’ai énormément d’idées de notes qu’il me tarde de réaliser. Le manuscrit est sur la fin, j’aurai encore beaucoup de travail au labo mais le poids psychologique de la thèse devrait s’alléger d’ici peu. J’ai hâte de reprendre les crayons.

  22. Ping : Les échinodermes: Sans queue ni tête… | Megatherium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>